Quelle cafetière pour quel café ?
   0Commentaires

Les machines à café capsules

Les machines à capsules sont principalement adaptées au « petits consommateurs » (environ 3 boissons par jour).

Elles sont peu onéreuses à  l'achat et sont très simples à utiliser.

Pour un café frais, nous proposons des capsules vides compatibles Nespresso dans la rubrique "Matériel".

 

Les cafetières filtre

La cafetière filtre électrique reste la machine à café la plus vendue et la plus présente dans nos foyers avec plus de 50% de part de marché.

La cafetière filtre, électrique ou manuelle permet d'infuser la mouture du café et donc d'en relever tous les arômes.

Le temps d'infusion varie entre 3 et 5 minutes, il vous faudra donc une mouture moyennement fine afin que le maximum de molécules aromatiques soit en contact avec l'eau.

Le premier gros avantage de la cafetière filtre, c'est qu'elle est idéale pour les grands consommateurs. Par contre, impossible d'obtenir de la crema sur vos boissons avec ce type de machine.

Machine expresso manuelle

La machine espresso manuelle est le symbole même de l’expresso à l’italienne, bien serré, couronné d’une jolie crema.

L’expresso est obtenu grâce à l’eau chauffée dans la machine, qui traverse la mouture à une pression de 9 bars minimum.

L’infusion se faisant rapidement (20/30 secondes), il est donc important d’avoir une mouture très fine pour que l’eau puisse aller chercher les saveurs du café rapidement.


Il existe une multitude de fonctionnalités, de matériaux, de composants, pour toutes les techniques et toutes les bourses.

Machine à café automatique avec broyeur intégré


La machine automatique (ou espresso broyeur, robot café) offre la possibilité de consommer du café en grains de qualité et d’avoir un expresso fraîchement moulu à la maison, extrait avec une pression de 9 bars minimum.

Cafetière à piston

Connu aussi sous le nom de French Press ou de Caffetiera, la cafetière à piston fût inventée et brevetée la première fois en 1929 par un milanais du nom de Attilio Calimani.

Très vite, la cafetière à piston fût présente dans tous les foyers français puis dans les autres pays du monde.

La cafetière à piston vous permet d'obtenir un café plutôt léger, avec beaucoup plus d'arômes qu'un café filtre et sans amertume. On est dans une « infusion de café ».


Le café doit être moulu très grossièrement. Comptez environ 7-8gr de café par tasse (une tasse fait en général 125cl). L'eau doit être portée à ébullition vers 90-95°C.
Petit astuce : pour un résultat optimal, versez une première fois de l'eau chaude dans la cafetière pour éviter tout choc thermique lors de la préparation.

Cafetière italienne

Objet emblématique des cuisines italiennes, la cafetière italienne ou cafetière moka, fût inventée en 1933 par Alfonso Bialetti, fondateur de la célèbre marque de machine à café italienne, brevetée sous le nom de Moka Express.
La cafetière italienne vous permet d’obtenir un café Moka qui se situe entre le café filtre et l’expresso. On obtient ainsi un café avec plus de corps qu’un café filtre et avec des notes plus légères que l’expresso.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la Moka Express ne permet pas d’obtenir un expresso pour la simple raison qu’il n’y a quasiment pas de pression lors de la préparation du café.

Le café utilisé doit être moulu finement (entre la mouture filtre et la mouture expresso). Pas besoin de le tasser dans l’entonnoir; il suffit juste égaliser les bords.
L’eau dans la base ne doit pas dépasser la niveau de la soupape de sécurité.
Une fois le tout assemblé et posé sur la plaque de cuisson, la base chauffe et fait monter à ébullition l’eau à plus de 100°C.
Cette eau sous forme vaporeuse monte dans l’entonnoir, traverse le café moulu puis le filtre et atterri dans la verseuse pour donner votre café moka.

La température de l’eau étant très élevée, la mouture risque d’être brûlée et une partie des arômes du café altérée. Pour éviter ce risque, mettez dans le réservoir de l’eau déjà bouillante. L’eau passera du coup plus vite évitant ainsi de brûler la mouture et d’altérer les notes et arômes du café.

Cafetière turque

Le cezve est un récipient typique en cuivre et en laiton doté d'un long manche.
Pour préparer un café turc, il faut se procurer du café à mouture très fine.
Il se boit dans des tasses petites et basses, une fois que la poudre s'est complètement déposée.

Comment préparer un café turc ?

-   Versez de l'eau dans le cezve (50 ml environ par tasse).

-   Sucrez à votre convenance et mélangez pour dissoudre le sucre.

-   Portez à ébullition, puis retirez le cezve du feu ; ajoutez une petite cuillère de café par personne plus une.

-   Le café doit être porté à ébullition deux fois de suite, en veillant, entre une ébullition et l'autre, à enlever le cezve du feu. On peut choisir d'éliminer la mousse ou bien de la garder avant de bien mélanger.

-   Ajoutez une cuillerèe d'eau froide avant de servir pour que la poudre de café se dépose au fond du récipient plus rapidement ; versez dans une tasse sans filtrer.

Cafetière à dépression

La cafetière à dépression est constituée de 2 globes en verre. Ils sont superposés et simplement séparés par une partie qui sert de filtre. En s'appuyant sur la mécanique des fluides, l'eau chaude va monter puis redescendre, en étant uniquement en contact avec le verre.

Utilisez une mouture moyennement fine.

La partie basse est appelée la « boule » et la partie haute se nomme la « tulipe ». Sa tige contient le filtre et la tulipe se pose sur son support au moment de servir le café

Si les cafetières à dépression refont leur apparition, c'est pour le goût unique de la boisson obtenue. Le café étant uniquement en contact avec le verre, il n'est imprégné d'aucune autre saveur. Il est plus riche en arôme, tout en restant liquide.

Par ailleurs, ces cafetières, très élégantes, deviennent des objets de décoration.

Partager

Commentaires

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster des commentaires